Ce forum est ouvert ! Bienvenue aux invités et aux membres =)

Partagez|

Alvin Riley, pour vous desservir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Alvin Riley, pour vous desservir. Sam 9 Juil - 6:28

Once upon a time...

Fiche de présentation
Alvin Riley


    Nom : Riley
    Prénom : Alvin
    Race : Humain
    Age réel : Dix-huit ans.
    Age visuel : La vingtaine.
    Sexe : Masculin
    Sexualité : Hétérosexuel. (aux vues des dernières conquêtes, du moins.)
    Rang : Gay ? No way !... Really ?
    Groupe : Elève




Description physique
I'm too sexy for my shirt
Je ne suis pas narcissique. Et je ne suis pas un menteur non plus. Disons simplement que ma petite personne me plait énormément. Je suis bien incapable de vanter mes mérites... de manière modeste. Mais puisqu'il faut apparemment passer par là pour intégrer ce pensionnat, (un test d’honnêteté peut-être ?) je le fais. Partons du fait stupide que vous êtes aveugle. Ce qui ne m'étonnerait pas, soit dit en passant. J'ai donc les cheveux noirs comme le charbon. Ils descendent facilement jusqu'au creux de mes omoplates, ce qui me vaut parfois quelques remarques de la part de mes proches. Il faut croire que j'ai l'esprit de contradiction, car cela me donne l'envie de les porter encore plus longs. Passons. Mes yeux sont gris ou bleus selon l'angle. De véritables armes de séduction dont je sais me servir, croyez-moi. Je suis parvenu bien souvent à mes fins grâce à eux. Que dire d'autre... Cette séance d'égocentrisme m'ennuie. Abrégeons. Je suis grand. Je suis bien foutu. J'ai des tendances à martyriser mon corps de diverses façons, que ce soit par des piercings ou bien l'extrême de la scarification. Une passade. Je ne suis pas la mode. Elle vient à moi. J'ai mes propres goûts vestimentaires. Disons simplement que je m'habille avec ce qui me sied le mieux. Une de mes dernières conquêtes a dit à mon sujet que j'avais été créé pour combler le moindre fantasme féminin sur Terre. Est-ce que cela résume bien la situation ?


Description du caractère
I've a vile temper. That's all.
Je ne suis pas un enfant de choeur. J'aime emmerder mon monde. Et il n'a pas fallu attendre mes dix-huit ans pour cela. Comme vu précédemment, je suis narcissique. Et très loin d'être modeste. Je suis franc. Je pense quelque chose, je le dis. Comme le fait de penser que vous êtes des abrutis finis à m'écouter parler plutôt que de faire des choses bien plus intéressantes. Enfin, cela me fait ma petite cour personnelle, c'est loin de me déranger. Je suis un incroyable menteur. Je pourrais vous faire avaler mes salades en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Chocapic". Ah oui, autre point intéressant. Je suis gourmand. Si vous voulez un tant soit peu approcher ma personne en étant sûr d'être toléré, venez avec des pâtisseries. Je serais votre homme. Du moins, jusqu'à ce mon taux de sucre soit satisfait. Et maintenant, vous vous demandez s'il reste derrière ce caractère exécrable une place pour un brin de gentillesse. Arf, que c'est dur de mettre en avant ces points de bisounours. Et bien... Je ne le dirais qu'une seule fois. Je suis loyal. En amitié comme en amour. Il suffit que vous ayez ma sympathie pour que je morde quiconque vous approche. Voilà, maintenant, déguerpissez et revenez avec une plaque de chocolat aux noisettes. De suite.


Ses goûts
Ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas
J'aime : les douceurs ; me sentir entouré ; profiter de la vie ; inventer des histoires ; dormir ; nager ; les jolies filles ; le crunk ; voyager ; paresser alors que les gens sont pressés autour de moi.
    Je n'aime pas : qu'on me colle de trop près ; les lâches ; les obligations ; le décalage horaire ; téléphoner ; devoir me passer de chocolat pendant trop longtemps, ça me rend irascible.


Histoire
Perfect life of a bad guy.
Véritable produit américain, j'ai toujours été pourri gâté. Fils unique d'une famille aisée, mes caprices furent souvent comblés en temps et en heure sitôt que j'en faisais part à mes parents. Le dernier jouet à la mode finissait échoué au fond de ma chambre dès lors qu'une nouvelle pub vantant les mérites de tel objet faisait son apparition à la télévision. J'étais le centre d'attraction de tous mes camarades de classe, celui qu'on venait entourer à la récré pour avoir la chance de jouer quelques secondes avec le robot next-gen. On m'invitait systématiquement lors des anniversaires, on me faisait une place d'honneur autour de la table. Avec le recul dû à l'âge, je me rends compte maintenant que ce n'était qu'une pâle représentation des banquets organisés par les vieilles héritières à la mode, cherchant à faire le buzz autour de leur soirée avec des célébrités. J'étais une célébrité. Mon père, pdg d'une entreprise informatique en plein essor, s'affirmait dans le milieu des affaires, entrainant sa petite famille dans son sillon de nouveaux riches. De cette période de mon enfance, je n'en garde que le souvenir de ma mère trop souvent absente, profitant des voyages à répétitions de mon paternel pour batifoler avec l'homme à tout faire de la maison. Homme à tout faire, oui, comme satisfaire le moindre de ses désirs.

L'adolescence fut un moyen d'émancipation et de rejet cruel envers les figures d'autorité qui me servaient de parents. Du garçon capricieux et chouchouté, je suis passé à l'égocentrique anarchiste, attirant dans les filets de sa rébellion la moindre fille-à-papa passant par là. Ma confiance en moi semblait les séduire. Mon désintérêt envers elle les rendre folles de ma personne. Je ne cherchais pas à comprendre cet engouement et profitait simplement du fait d'avoir ces jeunes filles dans mes bras pour assouvir les nouveaux désirs dus à la puberté.

Personne ne parvenait à me canaliser. Je partais trop souvent dans tous les sens, vaquant de droite à gauche sans chercher à me faire connaitre, faisant un sang d'encre auprès de ceux devant me surveiller. Mais aux États-Unis, qu'il était facile de s'évader seul ou en bonne compagnie pour faire les quatre-cent coups lorsque le permis est abaissé à seize ans et que l'on possède une grosse somme d'argent par derrière pour graisser des pattes. Si j'avais bien appris une chose de mon père, c'était cela. Se servir de ses atouts pour avoir ce que l'on veut. Jusqu'à maintenant, cela avait marché. Même au niveau de mes études. La plupart des grands de ce monde ont déjà du utilisé ce procédé appelé "pot-de-vin". Je suis un futur grand de ce monde. Du moins, je le croyais.

A présent, je suis dans cet internat. Plus ou moins avec mon consentement. Mon attitude dévergondée et ma réputation ont eues raisons de moi. Pour succéder à mon père à la tête de l'entreprise, je dois nécessairement me forger "une discipline de fer", sinon je n'arriverais soi disant à rien. De plus, mon comportement "fait honte à la famille", dixit les paroles de mon paternel. "Un pensionnat pour garçons te fera le plus grand bien. Quitte donc ces jeunes filles pour un temps pour te recentrer sur des valeurs plus importantes comme la dignité et l'obéissance. Apprend un peu des racines de ta mère." Je n'avais pu empêcher un sourire de fleurir sur mes lèvres lors de l'entente de ces paroles. Mon propre père me connaissait mal. Mais après tout, cette "croisière nippone" pouvait s'avérer amusante. Il faudrait juste savoir gérer le manque d'éléments féminins. Et plus facile à dire qu'à faire.

Et vous ?
Petits détails vous concernant Smile
    Surnom : Ellie
    Age (facultatif) : Dix ans depuis maintenant neuf ans.
    Comment avez-vous connu le forum ? Pub sur une chatbox.
    Votre présence sur le forum ? (/10) 8/10 pendant les vacances, et en période de cours, plus dans les 3/10. (:
    Code du règlement: Jiyū e no Shōtai





Dernière édition par Alvin Riley le Dim 10 Juil - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alvin Riley, pour vous desservir. Sam 9 Juil - 10:40

la présence sur le forum ne se note pas sur les jours^^ 1/10 voudrait dire que t'es rarement ici alors que 10/10 veut dire que tu es presque toujours ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alvin Riley, pour vous desservir. Dim 10 Juil - 0:12

Kikou =)
Bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alvin Riley, pour vous desservir. Dim 10 Juil - 0:22

    Oh oh, je vois. :rire: Je comprends mieux. Je change ça de suite. (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alvin Riley, pour vous desservir. Dim 10 Juil - 0:35

merci beaucoup d'avoir changé ça^^
et j'ai l'honneur de t'annoncer que tu es validé!! x3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alvin Riley, pour vous desservir. Dim 10 Juil - 6:00

    Thank you. :3
    Je serai un bon membre. (ou pas)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alvin Riley, pour vous desservir.

Revenir en haut Aller en bas

Alvin Riley, pour vous desservir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#
» Que puis-je faire pour vous aider....? [Pv Maximilien Shreck]
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer.. :: Présentations :: Présentations abandonnées-
Theme by Saya Hanawa - Do not rip - All rights reserved - ©2012 Etablissement Eitoku