Ce forum est ouvert ! Bienvenue aux invités et aux membres =)

Partagez|

~Oh dear, I 'm not a Prince !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: ~Oh dear, I 'm not a Prince ! Ven 17 Fév - 6:33

Fiche de Présentation
Lee Wangzi




Nom : Lee
Prénom : Wangzi
Race : Humain jusqu'as preuve du contraire
Age réel : 19 ans
Age visuel : 19 ans
Sexe : Je baisse mon pentalon pour que tu vérifie ?
Sexualité : Homosexuel
Groupe : [ Pensionnaires
Rang* : ...

*Si vous souhaitez un rang spécial de votre choix qui caractérise votre personnage
★ Pour les profs, la matière que vous souhaitez enseigner : ...


Physique 
[10 lignes complètes]
Je me permet d’avancer le fait que vous avez surement déjà croisé Wangzi. Peu être au détour d’un couloir ou alors dans un parc. Vous l’avez déjà vus je ne vous permet pas d’en douter.
C’est qu’il est remarquable. Le soucis de son apparence a déjà été traité mais il n’y as jamais vraiment prêté attention.

Un visage fin, un corps élancé mais parfaitement musclé, Wangzi mesure un mètre quatre vingt pour un peu plus de soixante dix kilos. Ses cheveux sont un habile mélange entre du blanc et des mèches couleur prune. Rien de naturel en somme. Assez courts sur le dessus ils s’allongent considérablement dans le dos. Jamais ordonnés ses mèches de couleurs ont tendance a envahir son visage parfait.

Visage ou trônent en maitre deux puits d’or en fusion. Un nez fin, aquilin.
Un corps sculpté d’une main de maitre qu’il entretient, avec une attention toute particulière. Si sa famille de nouveau riche tient a donner une image soignée, Wangzi collectionne les piercings et les tatouages, les vêtements indécents. Suivant une mode qui n’appartient qu’a lui heureux mélange de gothique et d'influences victorienne.

Oui. Oui il est beau mais vous n’oublierez jamais son sourire narquois et son regard mi-amusé mi-blasé.
Sans doute qu’il se moquait de vous. Mais je vous l’ai dit non? Il est beau et vous lui pardonnerez sans doutes.



Caractère 
[10 lignes complètes]

« I’m not realy a bad guy »

Wangzi est un garçon intelligent il n’yas pas le moindre doute a ce sujet. Par ce qu’en débit de son absentéisme et de son attitude je m’en-foutiste il se classe dans les premier de sa classe.
Il est quelqu’un d’intéressant et il est la le problème: il s’en fiche. Il s’en fiche de tout. Il se moque de l’avis de ses ainée, il n’a rien a faire des rumeurs qui circulent à son sujet, il se moque de l’intérêt général qu’on porte sur sa personne.

Pas qu’il s’estime plus que les autres, mais plutôt qu’il ne trouve pas d’intérêt a se mêler a des gens qui -de toutes les manière il en est sur-ne le comprendraient pas.

Taquin.
Non. Vous n’avez pas rêvé son sourire en coin. Oui, il se moque de vous. Pourquoi? Pour pas grand-chose sans doutes: un rougissement, un air embêté, une maladresse, un mouvement de recul a sa vue…
Belliqueux sur les bords, s’il ne s’emporte pas facilement une fois partit c’est lui qui frappera le premier et il ne s’arrêtera sans doutes pas le premier.

Qui dit Wangzi dit tabac. Oh! Il aime ses cigarette et ce n’est même pas la peine de lui adresser ne serait-ce qu’un regard s’il n’as pas fumé sa clope du matin.

En fait Wangzi n’est pas un mauvais bougre, un peu bourru mais une fois le mur passé il peu se montrer étrangement conciliant, même étrangement tactile….dans les deux heures qui suivent son réveil. Après ce n’est plus la peine d’approcher: autant causer à un mur vous auriez plus de chance d’avoir une réponse polie.

C’est sans doutes l’influence de son frère ainée qui est un « type bien » mais Wangzi a un sens de l’honneur et du devoir extrêmement développé. Il ne s’en prendra jamais a une fille, même s’il s’accordera sans doutes le droit de se moquer un peu. Il assumera toujours les responsabilité de ses actes et s’il refuse les ordres, il acceptera toujours une sanction si elle est justifiée.

Il ne se mêle pas des affaires qui ne le concerne pas sauf s’il juge que son action peur être bénéfique, mais bon de manière générale : il s’en fiche. Le monde pourrait bien crever bientôt que ça ne lui ferait jamais ni chaud ni froid. Enfin, qu’il dit.

Je ne vous dit pas qu’il est en vérité un ours en peluche et qu’il cache une tendresse dévastatrice sous un masque de froideur et qu’en vérité il s’intéresse au monde qui l’entoure. Par ce que qi vous le cherchez il est surent sur un toit, sous un arbre…bref un endroit reculé.
Mais toujours est-il que derrière le Wangzi grognon et narquois se cache un jeune garçon a fleur de peau qui ne demande qu’à s’ouvrir et a partager. Dans la mesure du raisonnable. Ne le brusquons pas.



Ses Goûts
Ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas

Il aimes la musique et les choses sucrés, les belles choses...ces cigarettes a la canelle.
Il as une sainte horreur des vantards et du manque de culture. Il as beaux se fiches des études il n'aime que les personnes interessantes.



Histoire 
[25 lignes complètes]

Vous dire que l’attitude de Wangzi est survenue après un terrible choc serai un odieux mensonge.
Son père a fait fortune dans l’informatique et a rencontré sa mère cinq ans avant sa naissance.
Bizarrerie familiale qui restera dans les annales, Wangzi est né le huit janvier pour les quatre ans de Li-Ren son frère ainé. Et comme il l’as vite rattrapé en taille on pourrait les prendre pour des jumeaux.

Aussi loin qu’il se souvienne , il a toujours respecter Li-Ren plus que n’importe qui d’autre et a toujours donner le crédit d’un décret royal aux dires de son frère. Il est donc le second fils de la famille Lee. Famille nouvellement riche issue des bas fond de la classe moyenne Chinoise.

Profitant de leur nouvelle richesse les Lee ont toujours gâté leur enfants et si le premier fils s’est vite rangé, Wangzi lui a gardé toute la vulgarité de son milieux. Et s’est vite montré capricieux.
N’accordant pas la moindre importance a l’autorité parentale.

Wangzi a intégré une bonne école a ses six ans et a bien vite compris que malgré son intelligence il ne serait jamais que le petit frère de « ce cher Li-Ren » et si au début cette constatation le comble de joie le jeune prince commence à se lasser d’être une ombre. C’est de cette manière qu’au collège il commence a se « métamorphosé » boycottant le port de l’uniforme, refusant de couper ses cheveux, allant même jusqu’à les teindre. Le reste se greffera par la suite, la cigarette en seconde année, les piercing en troisième année, les tatouages la même année;…

L’école sévit et le jeune Wangzi se voit renvoyé de l’établissement. À la maison ça ne rigole plus, la mère se lamente sur son fils qui ne veux pas suivre l’ainé le père prend une solution plus radicale : la séparation. Wangzi est d’abord expédié en transit dans une école Japonaise a Singapour ou rien ne change. Le jeune homme n’est pas dupe : si l’école n’est pas Chinoise c’est qu’il ne vas pas tarder a quitter le pays.

Il as beau se classer parmi les meilleurs de l’établissement son physique devient une barrière entre lui et le corps disciplinaire. Seul son professeur de musique ne pers pas foi en lui.
Il débute le violon a treize ans et progresse rapidement avec l’aide de son professeur. Appuyé par son frère il prendra même des cours de chant a seize ans.

A un moment ou la violence devient son passe temps la douceur de la musique le sauve. Et s’il ne peu pas changer ce qu’il est, il peu au moins faire en sorte d’atténuer sa colère et il se jette a cœur perdu dans le chant et le violon et si son violon vous brisera le cœur de sa pureté , son chant lui vous envoutera. Sa voix grave vous noiera dans une mer de miel et d’une douceur inattendue pour le personnage.

Lin-Ren fête ses vingt ans et quitte son petit frère pour entamer sa propre vie. Pour Wangzi c’est la décadence. Il s’accroche pourtant a ce que son frère a laisser. A ce que son frère a fait pour lui.

Et le temps court, Wangzi fête ses dix-huit ans. L’entreprise familliale s’étend et on ouvre des filiales a l’étranger et papa cède la branche Japonaise a l'ainé.

"Une dernière fois" c'est ce que dit Li-Ren en emmenant Wangzi avec lui vers ce nouveau pays. oui, c'est la dernière fois que Li-Ren entend sauver son frère de la colère de leur père. comme ils arrivent en cours d'année, le cadet intègre dans un premier temps une école publique avant d'effectuer son transfert vers Suiheisen no jiyu




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et vous ?  Cool 

★Prénom ou surnom : trou d'mémoire
★Age (facultatif) : On ne demande pas son âge a une dâme
★Comment avez-vous connu le forum ? : partenaria
★Votre présence sur le forum ? (/10) : all the day
★Code du règlement : ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ~Oh dear, I 'm not a Prince ! Mar 21 Fév - 9:32

Des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas

~Oh dear, I 'm not a Prince !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dear Journal ~
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» [ANIME] Dear Boys : Présentation
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné
» ☴ oh dear, we are in trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer.. :: Présentations :: Présentations abandonnées-
Theme by Saya Hanawa - Do not rip - All rights reserved - ©2012 Etablissement Eitoku